en  fr  de

Les approches plurielles - pourquoi ?

Les approches plurielles reposent sur l’abandon d’une vision « cloisonnante » de la / des compétence(s) des individus en matière de langues et de cultures. Cet abandon découle logiquement de la façon dont la compétence plurilingue et pluriculturelle (ou : interculturelle) est conçue par le Cadre européen commun de référence. Cette compétence ne consiste pas en une collection de compétences à communiquer distinctes et séparées suivant les langues, mais bien en une compétence plurilingue et pluriculturelle unique qui englobe l’ensemble du répertoire langagier à disposition.

Les approches plurielles visent au développement d’un arsenal de savoirs, savoir faire et savoir être

  • concernant les faits linguistiques et culturels en général (arsenal relevant de l’ordre du «trans»: «translinguistique», «trans-culturel»);
  • permettant un appui sur des aptitudes acquises à propos de / dans une langue ou culture particulière (ou certains aspects d’une langue ou culture particulière) pour accéder plus facilement à une autre (arsenal relevant de l’ordre de l’«inter»: «inter-linguistique», «inter-culturel»).

Les approches plurielles constituent les outils d’articulation indispensables de tous les efforts didactiques visant à faciliter le développement et l’enrichissement continu de la compétence plurilingue et interculturelle des individus apprenants. Elles favorisent la prise en compte, pour ce développement, de toutes les compétences langagières et culturelles « déjà là », d’origine scolaire ou non.
Au plan des finalités éducatives, elles sont un outil décisif pour la construction de ce que le Guide pour l’élaboration des politiques linguistiques éducatives en Europe appelle l’éducation au plurilinguisme.