en  fr  de

FREPA in France

This country page offers an overview about developments in France and documents available in French. This page is only available in the country's language.

Compétences et ressources

Nous concevons les compétences de la façon suivante :

  • les compétences sont liées à des situations, à des tâches complexes, socialement pertinentes ; elles sont donc « situées » et ont une fonction sociale ;
  • ce sont des unités d’une relative complexité ;
  • elles font appel à différentes « ressources » internes (relevant généralement à la fois des savoir-faire, des savoirs et des savoir-être) et à des ressources externes (dictionnaires, médiateurs…).

Les compétences et ressources retenues dans le CARAP relèvent essentiellement de deux ordres de compétences :

  1.  la compétence à gérer la communication linguistique et culturelle en contexte d’altérité ;
  2. la compétence de construction et d’élargissement d’un répertoire linguistique et culturel pluriel.

Le CARAP identifie les ressources mobilisées par ces compétences. Les ressources sont présentées sous forme de descripteurs.

Les ressources (savoirs, savoir-être, savoir-faire)

Le terme « ressources » est généralement utilisé dans le CARAP pour désigner des « ressources internes ». Les « ressources » sont parfois nommées capacités, dispositions, ou encore connaissances ou composantes. Nous avons retenu le terme « ressources » - quoiqu’il ne soit pas très courant - car c’est celui qui est le moins connoté.

Les ressources internes (de même que l’usage des ressources externes, mais pas les compétences) peuvent être enseignées dans des situations / tâches au moins partiellement décontextualisées.

Les compétences sont conçues principalement comme relevant du domaine de l’usage et des besoins sociaux, alors que les ressources semblent plutôt appartenir au domaine de la psychologie cognitive (et développementale). En effet, ce sont bien les compétences qui entrent en jeu lorsqu’on est engagé dans une tâche.

Cependant, ce sont vraisemblablement les ressources mobilisées par ces compétences qu’il est – jusqu’à un certain point – possible d’isoler et de lister, de définir en termes de maitrise et d'enseigner dans les pratiques éducatives.